Err

Agrainage

L'agrainage est un outil de dissuasion en matière de prévention des dégâts de sangliers aux parcelles agricoles lors des périodes sensibles.

Toutes les modalités d'application de l'agrainage sont définies par le Schéma Départemental de Gestion Cynégétique, à savoir :


  • Périodes d'application :
  • Seul l’agrainage linéaire diffus impliquant une dispersion dans le milieu naturel des aliments utilisés est autorisé.
  • Le déversement sous forme d’andains ou l’agrainage à poste fixe est interdit, sauf cas particuliers (période hivernale extrême, protection ponctuelle des cultures…) pouvant être autorisés par le Préfet.
  • Il doit être effectué à l’intérieur des massifs forestiers aux périodes les plus sensibles pour les cultures.
  • Seul l’apport de nourritures végétales naturelles non traitées, ni transformées, et susceptibles d’être cultivées dans la région, est permis (à l’exclusion des betteraves).
  • L’apport d’ensilage et l’utilisation d’eaux grasses, de déchets de cuisine, de cadavres d’animaux et de produits carnés ou d’origine animale sont interdits.
  • Les pratiques d’agrainage ne doivent entraîner ni de dépôts de déchets, ni de dégradations de la voirie forestière, des sentiers et du parcellaire forestier.
  • Pas d’agrainage ni d’utilisation de goudron et autres attractifs dans les secteurs suivants :
    • Dans la Zone de Protection Spéciale Natura 2 000 « Massif Vosgien » (FR4112003),
    • A moins de 100 m des périmètres de protection immédiats et des points de captage et dans le respect des arrêtés de protection des captages,
    • A moins de 200 m des parcelles agricoles,
    • Dans les zones non boisées, ni dans les lots de chasse boisés d’une superficie inférieure à 50 ha d’un seul tenant,
    • A moins de 100 m des routes revêtues ouvertes à la circulation automobile, ni sur l’emprise des routes forestières.