Err

Gestion des espèces

Toute espèce indigène (animale ou végétale) qui colonise naturellement un espace mérite d’exister mais doit pouvoir être régulée, en fonction de son statut.

La FDCV s’oppose à toute action pouvant être assimilée à une volonté d’appropriation de la faune sauvage.

Les principes


Chaque espèce devrait pouvoir être régulée par un plan de chasse ou un plan de gestion, en fonction de son statut, dans le respect de la réglementation.

La pratique de la chasse ne doit jamais mettre en péril la survie d’une espèce indigène.

Par l’ensemble de ses actions, la chasse doit contribuer au maintien de la biodiversité animale et végétale indigène.

Toute action visant à développer artificiellement et excessivement une population doit pouvoir être sanctionnée.

Les moyens : la gestion par les prélèvements


Les prélèvements qualitatifs et quantitatifs de grand gibier doivent se rapprocher jusqu’à correspondre à une action de prédation naturelle sur une population.

Les prélèvements qualitatifs et quantitatifs doivent respecter la biologie et l’éthologie des espèces. La recherche du gibier blessé lors de l’action de chasse est un devoir.

Le plan de chasse qualitatif et quantitatif doit tenir compte des 3 règles précédentes.

Les prélèvements des populations gibier non soumises à un plan de chasse ou à un plan de gestion peuvent être, localement ou départementalement, contrôlés par un PMA annuel et/ou journalier.

La chasse doit permettre l’expression de la diversité génétique animale et végétale :

Par le maintien d’un nombre minimum d’individus pour chaque espèce considérée en assurant la conservation des échanges entre les sous – populations. Par ailleurs, il conviendrait d’éviter les cloisonnements pouvant être provoqués lors de la construction d’ouvrages par exemple.

Les contrôles et suivis


Chaque animal prélevé par la chasse doit faire l’objet d’une déclaration qu’il soit soumis à plan de chasse, plan de gestion ou à simple PMA. Il est obligatoire d'utiliser du carnet de prélèvement pour toutes les espèces.

Vous pouvez retrouver plus de précisions à ce sujet en consultant le Schéma Départemental de Gestion Cynégétique.