Err

Sécurité à la chasse

La sécurité est un facteur nécessaire et primordial pour pratiquer notre passion cynégétique dans les meilleures conditions et le monde de la chasse et les chasseurs en ont pris bonne conscience. Pour preuve rassurante, le nombre d’accidents mortels diminue depuis plusieurs années mais nous devons toujours rester vigilants.

Sur cet aspect, l’organisateur de chasse constitue le principal messager auprès de ces chasseurs. Vous trouverez donc, ci-dessous, plusieurs documents indispensables relatifs à la sécurité qui pourront vous accompagner lors de vos journées de chasse :

Rappel des règles de sécurité dans le département des Vosges


Le Schéma Départemental de Gestion Cynégétique du Département des Vosges prévoit plusieurs règles de sécurité à prendre en compte afin de pratiquer l'activité de chasse en toute sérénité.

Il est fait obligation à chaque responsable de chasse de mettre en place, avant l'organisaton d'une chasse en battue, des panneaux indiquant qu'une action de chasse est en cours. Les panneaux devront être placés à l'entrée de chaque voie d'accès aux parcelles chassées, rurales, vicinales et forestières, ouvertes à la circulation publique. Ces panneaux comporteront une mention signalant l'action de chasse, ils devront être retirés dès l'action terminée.

Sur les routes départementales et nationales traversant le lot de chasse concerné, les panneaux devront être triangulaires temporaires (type AK14). Ils pourront être complétés le cas échéant par des panonceaux de type KM9 sur le reste des vois ouvertes à la circulation publique.

Il est interdit à toute personne de tirer en direction (ou au-dessus ) :

  • des routes, chemins publics, et voies ferrées.
  • des lignes de transport électriques et leurs supports.
  • des stades, lieux de réunions publiques et d'une manière générale toute habitation particulière (y compris caravane, remise, abri de jardin,...) ainsi que des bâtiments et constructions dépendant des aéroports. Le tir à proximité d'un village peut être régi par un arrêté municipal.

Le tir à bord ou à l'aide d'un véhicule à moteur, ou à l'aide de chevaux est également interdit sauf pour autorisation spécifique liée à un handicap moteur.

Tout poste de tir aménagé ne pourra être utilisé, ni installé à moins de 100 m d'un territoire de chasse voisin, sauf accord du propriétaire du fonds voisin et du détenteur du droit de chasse dans le cas où le propriétaire a cédé son droit. Ne sont pas concernés les aménagements exclusivement destinés à la chasse en battue et dont la hauteur est inférieure à 2 m au plancher.

Il est fait obligation, en chasse collective (battue) en milieu boisé (pour tout gibier) et en plaine (uniquement pour le grand gibier), à minima, le port visible du gilet, de la chasuble ou de la veste de couleur rouge ou orange, ou orange camouflage. Cette obligation incombe aussi bien aux postés qu'aux rabatteurs et aux accompagnateurs. Elle ne s'applique pas à la pratique de la chasse à l'affût et à l'approche, à la pratique de la chasse des oiseaux de passage et du gibier d'eau à poste fixe, ni à la pratique de la chasse en plaine au petit gibier.

La tenue d'un registre de sécurité avec émargement de tous les participants est obligatoire (chasseurs et accompagnateurs, les consignes ne s'appliquant pas qu'aux seuls porteurs d'une arme).

La FDC 88 préconise également différentes actions visant à améliorer la sécurité. Ces actions sont, pour la plupart, mises en oeuvre lors de la formation des candidats à l'examen du permis de chasser mais également lors des séances de formation "Sécurité et organisateur de chasse" à Tignécourt.

  • Décharger et désapprovisionner les armes en cas de regroupement d'au moins deux chasseurs entre les phases d'action de chasse. La gestion d'un ferme échappe à cette disposition.
  • Localiser et matérialiser les postes de tir lorsque cela est possible. Les postes surélevés facilitant le tir fichant sont vivement conseillés.
  • Matérialiser les angles de sécurité de 30° et dégager les zones de tir. L'angle de sécurité est réalisé pour protéger l'ensemble des biens matériels et humains à proximité de l'action de chasse.

Chaque responsable de chasse doit informer les chasseurs sur les risques liés à l'utilisation de la bretelle sur une arme, en action de chasse, et sur les conditions d'emploi d'une canne siège ou d'un trépied de battue.

Il doit également évoquer la question du tir dans la traque ou vers la traque, ces dispositions seront modulées selon les caractéristiques des territoires (montagne, vallon,...).

Le rond de chasse avec la présence de l'ensemble de tous les chasseurs avant le départ en battue est très fortement recommandé.